AllemandModifier

ÉtymologieModifier

De moyen haut-allemand spannen, vieux haut allemand spannan.

Verbe Modifier

spannen \ˈʃpa.nən\ (voir la conjugaison)

  1. Tendre, lisser
    • das Fell einer Trommel spannen.
      Tendre la peau d'un tambour.
  2. Serrer
    • Ein kürzerer Gummi würde besser spannen.
      Un élastique plus court serrerait mieux.
  3. Serrer, comprimer.
    • Der Gürtel an der Hose spannt mir zu sehr.
      La ceinture de mon pantalon me serre trop.
  4. Atteler.
    • Wir können das Pferd vor den Schlitten spannen.
      Nous pouvons atteler le cheval au traîneau.
  5. Armer, dans le sens de préparer.
    • ein Gewehr spannen.
      armer un fusil.
  6. Enjamber
    • Bei Dieblich spannt sich eine hohe Autobahnbrücke über die Mosel.
      Près de Dieblich un haut pont d'autoroute enjambe la Moselle.
  7. Observer avec beaucoup d'attention, mater.
    • Er spannt auf die Gespräche, die seine Eltern mit dem Lehrer führen.
      Il observe attentivement les discussions que mènent ses parents avec le professeur.

SynonymesModifier

  1. glätten, straffen
  2. befestigen

AntonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

Moyen néerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

spannen (prétérit spien, spienen, participe passé ghespannen)

  1. Tendre.

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

À rapprocher de son homographe allemand, de même sens.

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik span spande
jij spant
hij, zij, het spant
wij spannen spanden
jullie spannen
zij spannen
u spant spande
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben spannend gespannen

spannen \spɑ.nə:\ transitif ou intransitif

  1. Tendre
    • het spannen
      la tension
    • (Figuré) dat spant de kroon
      c’est le bouquet
  2. (Intransitif) Serrer, être tendu.
    • het gaat erom spannen (of het gaat lukken)
      ce sera juste / pas évident

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,3 % des Flamands,
  • 98,6 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « spannen [spɑ.nə:] »

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]