Voir aussi : Spes

IslandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

spes \Prononciation ?\

  1. Spécial, d’une drôle de manière, étrange.
    • Vinkona þín var svakalega spes.
      Votre ami était vraiment spécial.

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *sphe[1] (« succès, richesse ») qui est dans spatium qui donne le radical spes dans le tchèque úspěch (« succès ») et prospěch → voir prosperitas.
Selon le Dictionnaire étymologique latin[2] :
Le nominatif pluriel speres a été employé par Ennius et le datif speribus par Varron. Ce mot présentait donc la même particularité de déclinaison que vis, vires. Il faut supposer un ancien spes, speris, comme on a mus, muris, flos, floris. À cette formation se rattache aussi pro-sper : voyez aux mots proprius, sedulus, sublimis d’autres exemples de locutions adverbiales ayant donné naissance à des adjectifs. Entre spero et spiro, il y a peut-être une ancienne parentèle, les idées d’espérance et d’aspiration étant voisines.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif spēs spēs
Vocatif spēs spēs
Accusatif spem spēs
Génitif speī spērum
Datif speī spēbus
Ablatif spē spēbus

spes féminin

  1. Espoir, espérance.
    • magna me spes tenet hunc locum portum ac perfugium futurum, Cicéron. : j'ai grand espoir que ce lieu sera un port et un refuge.
  2. Attente, pressentiment, crainte.
    • spes multo asperior, un avenir bien plus affreux.

SynonymesModifier

DérivésModifier

  • Spes, Espérance, divinité qui avait plusieurs temples à Rome
  • spero, espérer

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage
  2. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage