Étymologie

modifier
Du latin sphincter.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
sphincter sphincters
\sfɛ̃k.tɛʁ\

sphincter \sfɛ̃k.tɛʁ\ masculin

  1. (Anatomie) Muscle annulaire qui a la faculté de se contracter et qui sert à rétrécir ou à fermer certains orifices naturels.
    • Les sphincters de l’anus.
    • Le sphincter de la vessie.
    • Le cardia est le sphincter d’entrée de l’estomac.
    • M. Dufour communique l’observation d’un cas remarquable de triplopie monoculaire, qu’il eut l’occasion d’analyser et de traiter dans la clinique du professeur de Græfe.
      Un jeune homme reçoit, à l’âge de 12 ans, un coup de poing sur l’œil gauche. À partir de cet instant il voit triple de cet œil, et cet état persiste sans changement jusqu’au moment de l’observation où le sujet est âgé de 20 ans. Cornée plus grande qu’à l’ordinaire, pupille et cristallin de dimensions normales, mais décentrés en dedans. L’iris est tout strié de fentes de direction radiaire, et l’une de ces fentes, cédant sans doute à l’action traumatique, s’est élargie, forme un hiatus séparé de la pupille par le sphincter, allant jusqu’à l’insertion de l’iris, et laissant passer la lumière au travers du bord du cristallin et au travers de la zonule de Zinn, en dehors de ce bord.
      — (« Société vaudoise de médecine : Séance du 4 novembre 1869 », in Bulletin de la Société médicale de la Suisse romande, troisième année, Librairie Rouge et Dubois, Éditeurs, Lausanne, 1869)
    • Je t’étonne si je te dis que la bouffe est prise en charge par les muscles de l’œsophage – prononcer « ésophage », ne me demande pas pourquoi, prononce et ferme ta gueule – puis ceux – hyperpuissants de l’estomac, puis ceux de l’intestin, les « péristaltiques », puis enfin ceux, formidables, du trou du cul, qui sont un sphincter, retiens bien ce mot, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. — (François Cavanna, Lune de miel, Gallimard, 2011, collection Folio, page 255)
    • ... mon regard halluciné se fixait sur ce sphincter buccal qui ne cessait de s'ouvrir et de se refermer... — (Romain Gary, La promesse de l'aube, Folio)
  2. (Vulgaire) (Par ellipse) Anus.
    • Il considérait ce qui lui restait de semaines à vivre comme un sphincter puant dont il serait bientôt expulsé. La logeuse tirerait la chasse d’eau. — (Pascal Lainé, La dentellière, Gallimard, 1974, réédition Folio, page 60)
    • J’voudrais qu’tu m’mettes la misère
      J’vais t’éclater le sphincter
      — (Captain Brackmard, « feat. Simone elle est bonne », PQR, 2010)

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Hyponymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • Sphincter sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin sphincter.

Nom commun

modifier

sphincter

  1. (Anatomie) Sphincter.

Prononciation

modifier
  • Sud de l'Angleterre (Royaume-Uni) : écouter « sphincter [Prononciation ?] »

Étymologie

modifier
Du grec ancien σφιγκτήρ, sphigktếr, dérivé de σφιγκτός sphigktós (« étroit », « serré »).

Nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel
Nominatif sphincter sphincterēs
Vocatif sphincter sphincterēs
Accusatif sphincterem sphincterēs
Génitif sphincteris sphincterum
Datif sphincterī sphincteribus
Ablatif sphincterĕ sphincteribus

sphincter \Prononciation ?\ masculin

  1. Sphincter.

Apparentés étymologiques

modifier

Références

modifier