FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe) Antonomase d'après SPIT, acronyme de la Société de prospection et d'inventions techniques, fabriquant de chevilles.

Nom commun Modifier

spit \spit\ masculin

  1. (Alpinisme) Piton à expansion. Cheville auto-foreuse utilisée pour les ancrages sur le rocher.
    • C'est l'arme absolue : quand l'alpiniste se trouve dans une zone complètement lisse, il met un spit. — (Daudet, La Montagne intérieure, 2004)

TraductionsModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe 1 Modifier

Temps Forme
Infinitif to spit
\spɪt\
Présent simple,
3e pers. sing.
spits
\spɪts\
Prétérit spat
\spæt\
Participe passé spat
\spæt\
Participe présent spitting
\spɪ.tɪŋ\
voir conjugaison anglaise

spit \spɪt\ intransitif ou transitif

  1. Cracher.

DérivésModifier

Verbe 2Modifier

Temps Forme
Infinitif to spit
\spɪt\
Présent simple,
3e pers. sing.
spits
\spɪts\
Prétérit spitted
\spɪ.təd\
Participe passé spitted
\spɪ.təd\
Participe présent spitting
\spɪ.tɪŋ\
voir conjugaison anglaise

spit \spɪt\ transitif

  1. Embrocher.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
spit
\spɪt\
spits
\spɪts\

spit \spɪt\

  1. Salive projetée par la bouche.
  2. (Cuisine) Broche, broche à rôtir.
  3. (Géographie) Cordon littoral.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • spit sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

AnagrammesModifier

ItalienModifier

 

ÉtymologieModifier

Du français spit

Nom commun Modifier

Invariable
spit

spit \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. (Alpinisme) Spit, piton à expansion.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • spit sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  


NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

spit \Prononciation ?\ neutre (Indénombrable)

  1. Tour de reins, lumbago.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 94,1 % des Flamands,
  • 96,8 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]