FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin spŏlio (« dépouiller »).

Verbe Modifier

spolier \spɔ.lje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dépouiller par force ou par fraude.
    • Yasmina entendait tous les Arabes des environs se plaindre d’avoir à payer des impôts écrasants, d’être terrorisés par l’administration militaire, d’être spoliés de leurs biens… — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • En 1234, Saint Louis accepta que les juifs fussent spoliés d’un tiers de leurs créances […] — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Rome a ſçu vaincre & ſubjuguer beaucoup de Nations, mais elle n’a pas ſçu gouverner ; elle a ſpolié les richeſſes de l’agriculture des pays ſoumis à ſa domination […] — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier