NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

A rapprocher de l’allemand sprechen et de l’anglais speak, de même sens.

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik spreek sprak
jij spreekt
hij, zij, het spreekt
wij spreken spraken
jullie spreken
zij spreken
u spreekt sprak
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben sprekend gesproken

spreken \spɾe.kə:\ intransitif

  1. Parler.
    • de cijfers spreken voor zich
      les chiffres sont éloquents
    • zeer te spreken zijn over iets
      être très satisfait, ravi de quelque chose.
    • dit geval, voorbeeld spreekt voor zich(zelf)
      ce cas, cet exemple se passe de commentaire

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

AntonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « spreken [spɾe.kə:] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « spreken [Prononciation ?] »

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]