Ouvrir le menu principal

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

ss invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du swazi.

FrançaisModifier

 

Locution adverbiale Modifier

ss \et sɥi.vɑ̃\ (Abréviation)

  1. Abréviation de et suivant(e)s.
    • Les accusations qu’ils [les Juifs] portent contre Jésus (Luc 23:2) ne sont que mensonge délibéré (Luc 20:20 ss). — (Jean-Daniel Kaestli, L’Eschatologie dans l’œuvre de Luc, Nouvelle Série théologique N° 22, Labor et Fidès, Genève, 1969)
    • Le tableau comparatif infra, p. 113 ss relève aussi les correspondances qui existent entre l’index vénitien de 1554 et l’index parisien de 1551. — (Jesús Martínez de Bujanda (directeur), Index des livres interdits, tome III : Index de Venise, 1549, Venise et Milan, 1554, Centre d’études de la Renaissance, Éditions de l’Université de Sherbrooke, Librairie Droz, 1987)
    • ABRÉVIATIONS
      […]
      s.l. sans lieu
      ss et suivant(e)s
      t. tome(s)
      […] — (Jesús Martínez de Bujanda (directeur), Index des livres interdits, tome III : Index de Venise, 1549, Venise et Milan, 1554, Centre d’études de la Renaissance, Éditions de l’Université de Sherbrooke, Librairie Droz, 1987)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Préposition 1 Modifier

ss (Abréviation)

  1. Sans.
    • Les abréviations, à la différence des abrègements, sont un phénomène strictement graphique permettant de gagner du temps et de l’espace à l’écrit. Ce sont des groupes de lettres auxquels ne correspond aucune forme oralisée. Ainsi, pr (pour), tt (tout), ds (dans), qd (quand), bcp (beaucoup), stp ou svp (s’il te plaît ou s’il vous plaît), pcq (parce que), ss (sans, suis ou sous), rdv (rendez-vous), etc., comptent parmi les abréviations les plus fréquentes du corpus. — (Cédrick Fairon, ‎Jean René Klein, ‎Sébastien Paumier, Le Langage SMS : Étude d’un corpus informatisé à partir de l’enquête « Faites don de vos SMS à la science », Presses universitaires de Louvain, Louvain-la-neuve (Belgique), 2007)

Préposition 2Modifier

ss (Abréviation)

  1. Sous.
    • Les abréviations, à la différence des abrègements, sont un phénomène strictement graphique permettant de gagner du temps et de l’espace à l’écrit. Ce sont des groupes de lettres auxquels ne correspond aucune forme oralisée. Ainsi, pr (pour), tt (tout), ds (dans), qd (quand), bcp (beaucoup), stp ou svp (s’il te plaît ou s’il vous plaît), pcq (parce que), ss (sans, suis ou sous), rdv (rendez-vous), etc., comptent parmi les abréviations les plus fréquentes du corpus. — (Cédrick Fairon, ‎Jean René Klein, ‎Sébastien Paumier, Le Langage SMS : Étude d’un corpus informatisé à partir de l’enquête « Faites don de vos SMS à la science », Presses universitaires de Louvain, Louvain-la-neuve (Belgique), 2007)

Forme de verbe 1 Modifier

ss (Abréviation)

  1. Suis (du verbe être).
    • Les abréviations, à la différence des abrègements, sont un phénomène strictement graphique permettant de gagner du temps et de l’espace à l’écrit. Ce sont des groupes de lettres auxquels ne correspond aucune forme oralisée. Ainsi, pr (pour), tt (tout), ds (dans), qd (quand), bcp (beaucoup), stp ou svp (s’il te plaît ou s’il vous plaît), pcq (parce que), ss (sans, suis ou sous), rdv (rendez-vous), etc., comptent parmi les abréviations les plus fréquentes du corpus. — (Cédrick Fairon, ‎Jean René Klein, ‎Sébastien Paumier, Le Langage SMS : Étude d’un corpus informatisé à partir de l’enquête « Faites don de vos SMS à la science », Presses universitaires de Louvain, Louvain-la-neuve (Belgique), 2007)

Forme de verbe 2Modifier

ss (Abréviation)

  1. Suis (du verbe suivre).
    • Les abréviations, à la différence des abrègements, sont un phénomène strictement graphique permettant de gagner du temps et de l’espace à l’écrit. Ce sont des groupes de lettres auxquels ne correspond aucune forme oralisée. Ainsi, pr (pour), tt (tout), ds (dans), qd (quand), bcp (beaucoup), stp ou svp (s’il te plaît ou s’il vous plaît), pcq (parce que), ss (sans, suis ou sous), rdv (rendez-vous), etc., comptent parmi les abréviations les plus fréquentes du corpus. — (Cédrick Fairon, ‎Jean René Klein, ‎Sébastien Paumier, Le Langage SMS : Étude d’un corpus informatisé à partir de l’enquête « Faites don de vos SMS à la science », Presses universitaires de Louvain, Louvain-la-neuve (Belgique), 2007)

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Abréviation) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Symbole Modifier

ss invariable

  1. sensu stricto, « au sens strict » (stricto sensu en français).
  2. (Pharmacologie) Latin semis : « une demie », en notation des prescriptions.

Variantes orthographiquesModifier

stricto sensu :
(Pharmacologie) :