AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux haut allemand stecchen et du vieux haut allemand stecchēn. [1]
(IXe siècle). Du vieux haut allemand stecken, steckōn et du moyen bas allemand sticken.[2]

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich stecke
2e du sing. du steckst
3e du sing. er steckt
Prétérit 1re du sing. ich steckte, stak
Subjonctif II 1re du sing. ich steckte, stäke
Impératif 2e du sing. steck!, stecke!
2e du plur. steckt!
Participe passé gesteck
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

stecken \ˈʃtɛkn̩\ (voir la conjugaison) (verbe régulier et irrégulier).

  1. (Transitif) Insérer, introduire ,mettre.
    • Er steckt den Schlüssel in das Schloss.
      Il introduit la clé dans la serrure.
  2. (Transitif) Planter un végétal.
    • Ich werde mehrere Bäume in diesem Garten stecken.
      Je planterai plusieurs arbres dans ce jardin.
  3. (Transitif) Épingler (des pièces de tissus).
    • Sie steckt beide Teile der Jacke fest, bevor sie sie zusammennähte.
  4. (Transitif) Investir.
    • Er steckt mehrere Millionen Euro in dieses Projekt.
      Il investit plusieurs millions d'euro dans ce projet.
  5. (Transitif) (Familier) Mettre au courant, informer.
  6. (Transitif) (Familier) Arrêter de faire quelque chose.
  7. (Intransitif) Être poussé, inséré dans quelque chose.

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Duden Herkunftswörterbuch, 4. Aufl., 2006, S. 802
  2. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997)

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 690.
  • Harrap’s – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, p 276.