Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sternutatio, « éternuement ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sternutation sternutations
\stɛʁ.ny.ta.sjɔ̃\

sternutation \stɛʁ.ny.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) (Vieilli) Éternuement.
    • C’est en effet, ainsi que la sternutation est devenue dans un grand nombre de cas cause de maladie. On l’a vue, en effet, produire des hémorragies très-graves, des hernies, l’avortement, la cécité. — (Société de médecins et de chirurgiens, Dictionnaire des sciences médicales, tome 52, 1821)
    • Ce personnage ne court plus aucun risque et n’attend même plus que les chatouillements de sa narine aboutissent à la sternutation. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 168.)
    • Quelques éternuements répétés venant de la chambre des enfants ressemblaient à de minuscules détonations qui l’irritaient. Dzibayo avait une sternutation irrépressible et souffrait de violents maux de tête. — (Honorine Ngou, Féminin interdit, 2007)

SynonymesModifier

 * éternuement

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier