LatinModifier

ÉtymologieModifier

Le Dictionnaire étymologique latin[1] explique :
« Le primitif perdu *stinguo voulait dire « piquer ». C'est le verbe correspondant au grec στίζω, stídzô (pour *stigyô). Le \ɡ\ en latin est suivi d'un v (voir d’autres exemples à linguo « oindre »).
Le verbe précédé des préfixes ex- ou re- a donné lieu à une métaphore curieuse : « émousser la pointe de la flamme », d'où « éteindre la flamme ». Exstinguo et restinguo sont tellement usités en ce sens, que l’on en a tiré un simple stinguo signifiant lui-même « éteindre ». Mais c'est là une acception dérivée et récente. Tous les autres composés et dérivés se rapportent à l’idée de « piquer, exciter ».
Le latin a le mot stigma, emprunté au grec, qui signifie « marque, stigmate ». Le substantif stilus (« poinçon, style ») est probablement aussi un mot emprunté. »
De l’indo-européen commun *steig-[2] (« piquer, pointu ») qui donne l’allemand stechen (« piquer »), Stich (« piqûre »), Stachel (« aiguillon »), stecken (« ficher ») ; l’anglais to sting (« piquer ») ou sting (« dard »).

Verbe Modifier

stinguo, infinitif : stinguere \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Éteindre.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage