Étymologie

modifier
De STIC.

stiquer \sti.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (France) Inscrire dans le STIC (Système de traitement des infractions constatées).
    • En ce qui concerne le premier, il n’y a aucun intérêt à « stiquer » une personne dont le parquet a annoncé dans le cadre du traitement en temps réel qu’elle ne sera pas poursuivie compte tenu de l’insuffisance de charges. — (Jacques Alain Bénisti, in Compte rendu Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République, séance du 24 mars 2009, 16 h 15, disponible sur le site www.assemblee-nationale.fr)
    • Avant l’interrogatoire, Ziegler lui avait appris qu’ils étaient stiqués — autrement dit, leurs noms apparaissaient dans le STIC (Système de traitement des infractions constatées), ce qui n’avait pas la moindre signification : vingt-six millions d’infractions, pas moins, étaient répertoriées dans le STIC, dont certaines contraventions de cinquième classe applicables aux délits mineurs, au grand dam des défenseurs des libertés individuelles qui avaient décerné à la police française un Big Brother Award pour l’instauration de ce « mirador informatique ». — (Bernard Minier, Glacé, XO Éditions, 2011, chapitre 5)

Traductions

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes