FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin striare.

Verbe Modifier

strier \stʁi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir de stries ou de marques parallèles.
    • Jusqu’après Valpuiseaux, sur plus d'une lieue, les groupes de fermes se suivent. Ensuite le vallon est solitaire, pli étroit et profond dont les côtés sont striés par une infinité de vaux très courts. — (Victor E. Ardouin-Dumazet, Voyage en France, vol. 23, éd. Berger-Levrault, 1906, p 316)
    • […] les barques qui rentrent en striant l’eau diaprée hissent à leurs mâts la flamme et portent les couleurs. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 1130)
    • (Figuré)Elle leva les yeux sur lui, et le vit au paroxysme de la rage ; dans ses yeux striés de rouge, elle vit luire la folie du meurtre. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)


DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier