suavement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De suave et -ment.

Adverbe Modifier

suavement \sɥav.mɑ̃\

  1. Avec douceur et subtilité.
    • Ce sentiment s’insinua suavement dans son âme.
    • Jusqu'aux cravates, au petit nœud suavement bloqué par une épingle dans l'échancrure du col, jusqu'au feu d'un vrai diam’ et au cuir mat du bracelet-montre, on sentait ces messieurs soucieux de leur mise. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Le dimanche, quand on célébrait la Cène à Mespech, il chantait les Psaumes de David, tenant sur ses genoux sa viole, dont il pinçait suavement les cordes. — (Robert Merle, Fortune de France, XII., 1977)
    • Son iPhone s'alluma : c'était lui. Elle sourit suavement et ne décrocha pas. — (Le Point, 8 mars 2012)
    • On ne peut dénier la réalité des transformations dans le dispositif de parentalité. Elles modifient les rapports de domination entre hommes et femmes, nommés suavement complémentarité par le Saint-Père. — (Libération, 10 janvier 2013)

PrononciationModifier

RéférencesModifier