FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de suave avec le suffixe -ité.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suavité suavités
\sɥa.vi.te\

suavité \sɥa.vi.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est suave.
    • Cette scène délicieuse, au milieu de ce magnifique paysage, y répandait une incroyable suavité. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Oh, je n'ignore pas l’anéantissante suavité qu'il y a à effleurer une peau délicate sur une étendue sans bords, ce qu'offrent presque tous les corps de femmes et beaucoup plus rarement des corps d'hommes ! — (Catherine Millet, La vie sexuelle de Catherine M. : récit, éd. Seuil, 2001, p. 48)
  2. (Religion) Douceur qui se fait sentir à l’âme, quand Dieu la favorise.
    • Sainte Thérèse éprouvait des suavités merveilleuses.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier