subversif

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de subversion et -if, par substitution de suffixe.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin subversif
\syb.vɛʁ.sif\

subversifs
\syb.vɛʁ.sif\
Féminin subversive
\syb.vɛʁ.siv\
subversives
\syb.vɛʁ.siv\

subversif \syb.vɛʁ.sif\

  1. (Vieilli) Qui renverse, qui détruit
  2. (Figuré) Qui est de nature à perturber ou à renverser l'ordre social ou politique ou les idées communément admises.
    • Un esprit subversif.
    • Un ouvrage subversif.
    • Sa famille croyait qu’il avait des idées subversives. Mais il n’avait pas d’idées, il en manquait atrocement : son esprit, c’était une pauvre carcasse récurée par les vautours qui planent sur les grandes villes creuses. — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet (1931))
    • La culture est gériatrie expérimentale quand elle recycle naïvement une modernité dadaïste et publicitairement indéclassable, soi-disant subversive comme un sexagénaire rock’n’roll habillé en adolescent. — (Olivier Py, Cultivez votre tempête, Actes Sud-Papier, 2012)
    • Dans cet objectif de se tenir loin des écrans, on peut aussi choisir un activité quasi subversive au vingt et unième siècle : ne rien faire. — (Argument, vol. xxiii, n° 1, automne-hiver 2020-2021, p. 137)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
subversif subversifs
\syb.vɛʁ.sif\

subversif \syb.vɛʁ.sif\ masculin (pour une femme, on dit : subversive)

  1. Personne subversive.
    • Ce type est un subversif.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier