subversion

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin subversio (« action de subvertir »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
subversion subversions
\syb.vɛʁ.sjɔ̃\

subversion \syb.vɛʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. (Figuré) Renversement.
    • Enfin, s'il était fait le moindre outrage à la famille royale, […], leurs Majestés Impériales et Royale livreraient Paris à une exécution militaire et à une subversion totale. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Car la chanson a été importante dans le dispositif d'une subversion politique qui, tout compte fait, a peut-être plus avancé par le 45 tours que par le tract, par le mange-disques que par le cocktail Molotov. — (Bertrand Dicale, « Subversion », dans le Dictionnaire amoureux de la chanson française, Éditions Plon, 2016)
    • La subversion de l’état. — L’esprit de parti amène la subversion de tous les principes.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin subversio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
subversion
\Prononciation ?\
subversions
\Prononciation ?\

subversion

  1. Subversion.

DérivésModifier