FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’ancien français suder, du latin sūdāre (« suer »).

Verbe 1 Modifier

suer \sɥe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Transpirer, rendre de la sueur par les pores de la peau.
    • Suant et soufflant, pantalons et tuniques déchirés, mains écorchées, ses deux poursuivants arrivèrent enfin au hameau . — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À 17 h 45, comme on le lui a commandé, vêtu en pingouin (de location, frais remboursés) et suant à grands seaux dans cette tenue discutable pour une fin d'après-midi affichant encore 24° à l'ombre, il fait les cent pas dans le hall du Martinez. — (Lionel Chouchon, Mon Papa Razzi, Éditions du Rocher, 2011, chap. 19)
    • Il puait la vinasse et suait à grosses gouttes. Avec celle du courrier, il avait déjà commencé la tournée des bistros. — (Gilles Laporte, Des fleurs à l'encre violette, Presses de la Cité, 2013)
  2. (Figuré) (Familier) Travailler beaucoup, se donner beaucoup de peine pour venir à bout de quelque chose.
    • Ainsi les autres suent dans leurs cabinets, pour montrer aux savants qu'ils ont résolu une question d'algèbre qui n'avait pu l'être jusqu'ici. — (Blaise Pascal, Pensées)
  3. (Par extension) Certaines choses qui suintent, qui se couvrent d’humidité.
    • Les murailles suent pendant le dégel.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

suer \sɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Cuisine) Cuire doucement jusqu’à ce que perlent les premières gouttes de jus, dans l’expression « faire suer ».
    • Essayez aussi le potage de racine de persil [tubéreux]. M. Perombelon recommande alors de couper les racines en petits morceaux, de faire suer des oignons et de faire mijoter le tout dans un mélange d’eau et de lait pendant 30 minutes avant de passer la préparation au mélangeur. — (Alexis Boulianne, Chervis, crosnes, scorsonères : ces racines oubliées à (re)découvrir, radio-canada.ca/mordu, 26 mars 2021)
    • Suer du sang, rendre du sang par les pores.
  2. (Figuré) Exhaler tout affectation de toute sa personne.
    • Ce notaire, ce noiraud, ce Lenoir, si méchant qui suait la haine à quatre gouttes. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 444)
    • Suer l’ennui.
    • Suer l’orgueil, l’hypocrisie, la peur, etc.
  3. (Familier) Faire chier, dans l’expression « faire suer » qui signifie fatiguer, embêter.
    • Un agrégé, pensa-t-il. Un barbeur qui a dû faire suer des générations d'élèves. Et qui va faire à Londres ses emplettes de shakespearophilie. — (Laurent Carpentier, Les bannis, Éditions Stock, 2015)
    • Et par-dessus tout, soyez gentil avec le personnel qui travaille au service de votre confort et de votre sécurité.
      C’est déjà tout un privilège d’avoir une cour à son service.
      Faire suer ces gens au point de forcer une enquête externe dépasse l’entendement.
      — (Mario Dumont, Julie Payette: c’était pire qu’on pensait, Le Journal de Québec, 22 janvier 2021)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • suer sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin soror (« sœur »), de l’indo-européen commun *swésōr.
Le cas sujet a de bonne heure supplanté le cas régime en raison de son emploi fréquent au vocatif.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet suer serors
Cas régime seror serors

suer \Prononciation ?\ féminin

  1. Sœur.

Dérivés dans d’autres languesModifier

AnagrammesModifier


InterlinguaModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

suer \su.ˈɛr\ (voir la conjugaison)

  1. Coudre.


KotavaModifier

ÉtymologieModifier

→ voir sué

Forme de verbe Modifier

Conjugaison Présent Indicatif
Personne Singulier Personne Pluriel
1 sué 1 suet
2 suel 2 suec
3 suer 3 sued
4 suev

suer \suˈɛr\ ou \suˈer\

  1. Troisième personne du singulier du présent du verbe sué.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier