Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Dérivé de suffisant, avec le suffixe -amment. Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe modifier

suffisamment \sy.fi.za.mɑ̃\

  1. Assez ; autant qu’il faut.
    • Si l'on blanchit trop ce chou , il se réduira en bouillie en le cuisant pour la table : et s'il ne l'est pas suffisamment, on ne pourra le cuire assez pour le rendre mangeable; l'expérience seule apprend le point juste ; […]. — (François Rozier, Cours complet d'agriculture ou Nouveau dictionnaire d'agriculture, Paris: ‎Pourrat Frères, 1834, volume 6, page 361)
    • Je sais bien que les Français peuvent, en cas de guerre , compter sur leur armée , qui est peut-être la plus brave du monde. Mais est-elle suffisamment organisée ? — (Joseph Grandgagnage, De la Belgique en cas de guerre, Bruxelles : Librairie Polytechnique, 1840, page 23)
    • Mais les entreprises industrielles capables de générer près de 30% de marge nette et 80% d'Ebitda sont suffisamment rares pour que cela mérite de décrypter leur modèle de développement. Seules les marques de luxe dégagent de telles marges, et encore… — (Eutelsat nous répond : La réponse de l'Usine nouvelle, dans L’Usine nouvelle, n°3256, 6 octobre 2011, page 28)
    • L'hypothèse la plus prometteuse repose sur une analyse de la politique menée par l’archè athénienne. Elle consiste à envisager un embargo athénien sur le commerce péloponnésien, suffisamment efficace pour interrompre le flux Péloponnèse/Crète/Afrique du Nord au cours d'une période de 60 ans. — (Christophe Pébarthe, Quand Athènes dominait le monde grec : L'empire oublié (477-404) dans Les empires: Antiquité et Moyen Âge : Analyse comparée, sous la direction de Frédéric Hurlet, Presses universitaires de Rennes, 2008, page 49)
    • Si ces gens-là, disent-ils, ont suffisamment en leur pays ce qui est nécessaire à la vie, que vont-ils chercher en un autre ? — (François de Salignac de La Mothe-Fénelon, Les Aventures de Télémaque, VIII, 1699 — cité par Littré)
  2. (Avec de) Un nombre suffisant de ; une quantité suffisante de.
    • Dans ce dernier, il deviendra une cause de troubles s’il y rencontre suffisamment de matériaux pour se renforcer et s’étendre ; … — (J.-A. Andrieux, Essai sur l’étiologie et le traitement de la rage spontanée, 1868)
    • Car la menace ne suffit pas pour faire régner l’ordre. Il y faut aussi suffisamment de droit et de progrès pour obtenir le consentement des peuples. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • […] ; le chatbot CYBERLOVER a attiré l'attention des autorités en raison de son penchant à amener les internautes à divulguer suffisamment d'informations personnelles pour que leur identité puisse être usurpée. — (Stuart Russell et ‎Peter Norvig, Intelligence artificielle, édition française supervisée par Fabrice Popineau, Pearson Éducation France, 3e édition, 2010, page 1076)
  3. (Vieilli) Avec capacité.

Variantes orthographiques modifier

Synonymes modifier

Antonymes modifier

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier