suffragette

Voir aussi : Suffragette

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1907)[1] De l’anglais suffragette[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suffragette suffragettes
\sy.fʁa.ʒɛt\
 
Hubertine Auclert, journaliste, féministe et suffragette.

suffragette \sy.fʁa.ʒɛt\ féminin

  1. (Histoire, Politique) Femme qui militait pour obtenir le droit de voter.
    • Bien entendu, je n'entends pas parler, en ces termes flatteurs, des « suffragettes » ni des « sottes pécores » qui rêvent de prendre une part active au « suffrage universel », cet attrape-nigaud sublime grâce auquel un gouvernement français « pince-sans-rire » est arrivé à faire croire aux Français qu'ils se gouvernent eux-mêmes ; je parle ici aux femmes de bon sens, à l'esprit éclairé et scientifique, qui pressentent qu'elles ont une grande et mystérieuse mission à remplir. — (Jean d'Eraines, Le problème des origines et des migrations, Paris : chez Ernest Leroux, 1914, p. 159)
    • Or, ce n'est pas seulement dans ce bulletin-là, mais deux fois encore que George Sand se prononça dans la presse contre les réclamations féminines, hors de propos, lorsque les droits de l'homme ne sont pas encore conquis, et en particulier contre le point pour lequel, de nos jours, les suffragettes anglaises combattirent avec une énergie extravagante : contre la participation des femmes aux élections et à la députation. — (Wladimir Karénine (alias Varvara Dmitrïevna Stasova Komarova) George Sand, sa vie et ses œuvres, vol. 4 : 1848-1876, Paris : Librairie Plon, 1926, p. 80)
    • A l'époque où le suffragettes ont essayé d'investir la Chambre des communes , où elles ont cassé les vitres des bureaux gouvernementaux et des magasins principaux de Londres […]. — (Karen Sullivan, « La justice magnanime des Anglais : Les biographes britanniques de Jeanne d'Arc », dans Jeanne d'Arc entre les nations, publié par Ton Hoenselaars & Jelle Koopmans, Cahiers de recherche des instituts néerlandais de langue et de littérature française, vol. 33, Éditions Rodopi, 1998, p. 124)
  2. (Par extension) Féministe, femme qui milite pour l'admission des femmes dans une institution ou un ordre qui lui est jusqu’alors fermé.
    • Que penseraient-elles de moi, ces dames du « tout-ou-rien », suffragettes intransigeantes de l'amour ? — (Colette, Entrave, 1913)
    • — Je crois qu'elle met de l’argent de côté pour suivre une formation professionnelle.
      — Elle ferait pourtant une bonne épouse...
      Sur cette parole qui aurait indigné une suffragette, elle retomba de nouveau dans les bras de Morphée.
      — (Betty Neels, Amoureuse d'un grand patron, traduit de l'américain, (en recueil avec Le bébé d'un pédiatre de Karen Rose Smith), Éditions Harlequin, 2010, chap. 7)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(1906) Dérivé de suffrage avec le suffixe -ette[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suffragette
\sʌ.fʁə.dʒɛt\
suffragettes
\sʌ.fʁə.dʒɛts\
 
Emmeline Pankhurst, suffragette, est arrêtée aux abords de Buckingham Palace.

suffragette \sʌ.fʁə.dʒɛt\

  1. (Histoire, Politique) Suffragette.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suffragetta
\suf.fra.ˈd͡ʒet.ta\
suffragette
\suf.fra.ˈd͡ʒet.te\

suffragette \suf.fra.ˈd͡ʒet.te\ féminin

  1. Pluriel de suffragetta.