supplémenter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De supplément.

Verbe Modifier

supplémenter \sy.ple.mɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ajouter un supplément à (un régime, un aliment) pour des raisons de santé.
    • Faut-il supplémenter ses enfants en fluor ?
    • Supplémenter son alimentation devint une obsession. — (Antoine Bello, Scherbius (et moi), Gallimard, p. 43)
  2. Qui fait l’objet du paiement d’un supplément.
    • « Voulez-vous choisir votre menu? » Il me tend la carte: j’ai droit à un hors-d’œuvre au choix: cinq rondelles de saucisson ou des radis ou des crevettes grises ou un ravier de céleri rémoulade. Les escargots de Bourgogne sont supplémentés. — (Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938, p. 136)
  3. (Sports hippiques) En parlant de l’entourage d’un cheval, payer une certaine somme afin de lui permettre de participer à une course dont il ne remplit pas les conditions.
    • Le n°5 Mesha One a été supplémenté pour participer à cette épreuve. . — (turfoo.fr)