Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de supplétion avec -if par substitution de suffixe.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin supplétif
\sy.ple.tif\

supplétifs
\sy.ple.tif\
Féminin supplétive
\sy.ple.tiv\
supplétives
\sy.ple.tiv\

supplétif \sy.ple.tif\

  1. Qui complète ; qui sert de supplément.
    • Articles supplétifs.
  2. (Droit) Qui est utilisé quand on ne peut s’appuyer sur un autre texte.
    • Les acheteurs sont ainsi invités à donner leur avis sur la fixation à titre supplétif, dans les CCAG, d’un montant d’avance supérieur au taux minimal fixé par la réglementation, et à indiquer quel taux leur semble envisageable. De même, sont-ils favorables à l’indication supplétive d’un taux de retenue de garantie plus faible que le taux maximal imposé, ou d’un délai de remboursement de la retenue plus bref qu’exigé par le code ? — (Sophie d’Auzon et Romain Cayrey, « Refonte des CCAG marchés publics: ce qu’envisage la DAJ », www.lemoniteur.fr, 21 juin 2019 ; consulté le 25 juin 2019)
    • Droit supplétif.
    • Loi supplétive.
    • Un jugement supplétif.
  3. (Militaire) Qualifie des combattants recrutés sur place pour compléter l’armée régulière.
  4. (Grammaire) Relatif à la supplétion. Dont l’étymologie est différente de celle des autres formes.
    • Dans le verbe supplétif sein ‹être› (sens lexical essentiellement grammatical), la similarité sémantique est moins forte à l’intérieur du paradigme qu’elle ne l’est à l’intérieur du paradigme du verbe régulier lernen (sens lexical spécifique). — (Marianne Kilani-Schoch et Wolfgang U. Dressler, Morphologie naturelle et flexion du verbe français, 2005, ISBN 9783823361619, p. 53)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
supplétif supplétifs
\sy.ple.tif\

supplétif \sy.ple.tif\ masculin (pour une femme on dit : supplétive)

  1. (Militaire) Membre d’une troupe supplétive.
    • Ce furent nos harkis, tous nos supplétifs, que ce soient les maghzens des S.A.S., les hommes des groupes mobiles de sécurité, les membres des autodéfense[sic]. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, France-Empire, 1963, page 24.)
    • Pour répondre à ces attaques, le commandement marocain envoie des unités de mokhazni, c’est-à-dire des supplétifs mal encadrés et armés de copies de mitraillettes Berreta fabriquées à Fès sous licence italienne, […]. — (Mahjoud Tobji, Les officiers de Sa Majesté : Les dérives des généraux marocains 1956-2006, Fayard, 2006, chapitre 4.)
  2. (Par extension) Soutien, aide rendue peu visible par la cohabitation avec le soutenu.
    • Qu’en un mouvement historique, et forcément lent, dont nous ne sommes qu’une étape, on fasse émerger une nouvelle élite, nous, vous, confiante, face à l’internationale des riches et de leurs supplétifs. — (François Ruffin, « N’ayons plus peur ! », Fakir no 83, page 10, décembre 2017 – janvier 2018.)
    • Dit autrement, le parti a vocation d’être un supplétif d’En marche !, si l’on en croit l’un des fondateurs, Alain Chrétien, maire LR de Vesoul (Haute-Saône), qui « souhaite la réussite de la France maintenant, pas dans cinq ans. “Agir” correspond à mon positionnement politique clairement de droite et favorable à la recomposition politique ». — (Lionel Venturini, « Agir », l’OPA de Macron sur la future droite, L’Humanité, 28 novembre 2017.)

TraductionsModifier

RéférencesModifier