sur place

Voir aussi : surplace

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de sur et de place.

Locution adverbiale Modifier

sur place \syʁ plas\

  1. À l’endroit même.
    • Si, d’aventure, il restait sur place, attendant une vacance à l’usine, il travaillait à la mine et était payé par pipe de minerai extraite. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
    • En 1798, récolte de froment très nette et abondante, et la même année, sur un hersage, navets consommés sur place par mes troupeaux en octobre; […]. — (Nouveau cours complet d'agriculture théorique et pratique, vol.1, Paris, Deterville, 1809, page 39)
    • Ils vendirent leur mobilier sur place et ne ramenèrent de Termonde que leurs vêtements et leur linge de maison, leur plus belle vaisselle, le fauteuil d'osier de bon-papa et ce qui lui restait de livres ainsi que les ustensiles de cuisine de bonne-maman. — (Marie-José Hervyns, De zéro à vingt-et-un ans: Souvenirs, Éditions du Bélier, 1973, page 143)
  2. (Figuré) Sans progresser, sans voir sa situation s’améliorer. → voir surplace.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier