Voir aussi : sur-diffuser

Étymologie

modifier
De diffuser, avec le préfixe sur-.

surdiffuser \syʁ.di.fy.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Diffuser plus que la normale, ou excessivement.
    • Mais le bain froid, par la persistance de sa réaction sur les vaso-moteurs cutanés, loin d’ouvrir les pores de la peau, loin de faire surdiffuser les glandes sudoripares,- et la diurèse abondante que le bain froid provoque est un témoignage de cette manière de voir, - les resserre, les ferme ; alors que le bain chaud, et même la douche, froide et courte, les ouvrent, les font sur osmo-excréter pour le plus grand bien du « milieu intérieur », le sang, ainsi plus complètement déchargé d’une partie importante de ses acides, de ses éléments électro-positifs, de ses « ions positifs » en excès. — (Émile Gautrelet, Henri Delolm de Labaubie, L'Arthritisme - diathèse à Vichy : physiologie pathologique et thérapeutique physiologique, 1913)
    • Parmi toutes ces interactions, il y en a p2, en proportion, où le message ne peut que se surdiffuser (ce sont les informés qui rencontrent les informés, q2où le message ne peut se diffuser (ce sont les non-informés rencontrant les non-informés), et pq où le message peut se transmettre pour la première fois. — (revue Sciences et l'enseignement des sciences, 1959)

Variantes orthographiques

modifier