surexciter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1826) Composé de sur- et exciter.

Verbe Modifier

surexciter \sy.ʁɛ.ksi.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Causer de la surexcitation.
    • À cette nouvelle, Danton surexcita la colère populaire, et ne voulant laisser à la Révolution d’autre refuge que la victoire, il s’écria que pour déconcerter l’ennemi il fallait « faire peur aux royalistes ». — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Rien ne surexcite l’intelligence, je vous assure, comme de tuer un camarade qui possède trente billets de mille francs… — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Le Parlement et les jurats de la ville avaient beau faire, les esprits étaient tellement surexcités qu’on était en droit de redouter le pire. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier