surexploiter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De exploiter, avec le préfixe sur-.

Verbe Modifier

surexploiter \syʁ.ɛks.plwa.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Exploiter excessivement.
    • De la création des premiers grands parcs nationaux aux Etats-Unis à l’Accord de Paris de 2015, un siècle et demi s’est écoulé avant que l’homme comprenne enfin le péril qu’il encourt à surexploiter la nature, modifier le climat et détruire la biodiversité. — (Cynthia Fleury, Ecologie : la (très) longue marche, lesechos.fr, 1er décembre 2019)
    • Ma préoccupation, c’est de valoriser mes parcelles sans les surexploiter, trouver constamment leur adaptation aux besoins des animaux. Pas d’intrans, ni engrais ni pesticides, l’herbe et le foin sont issus de l’exploitation, alimentation complétée par des céréales fournies par un agriculteur du voisinage. — (Eric Bertrand, propos rapportés dans Mirepoix. Un élevage d'exception à la ferme de Bragot, ladepeche.fr, 2 novembre 2019)
    • Le collectif – qui regroupe l’Association pour la sauvegarde des vallées et la prévention des pollutions, Oiseaux nature, l’UFC-Que choisir 88 et Vosges nature environnement – reproche à la multinationale de surexploiter la nappe souterraine des « grès du Trias inférieur » (GTI), dont le déficit chronique est identifié depuis les années 1970, au détriment des populations locales et avec l’assentiment des pouvoirs publics. — (Patricia Jolly, A Vittel, la population veut garder son eau, lemonde.fr, 7 janvier 2019)

DérivésModifier

PrononciationModifier