surpasser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de passer avec le préfixe sur-.

Verbe Modifier

surpasser \syʁ.pa.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Excéder ; être plus haut, plus élevé ou plus gros.
    • Les Emeraudes Occidentales sont ordinairement beaucoup plus grosses que les Orientales : on en trouve qui surpassent en largeur la paume de la main. On doit choisir les plus dures, les plus belles, & les plus resplendissantes. — (Nicolas Lemery, Dictionnaire universel des drogues simples, nouvelle édition augmenté par le fils de l'auteur & M. de Jussieu, Paris : chez D'Houry, 1760, p. 709)
    • Il est beaucoup plus grand que lui, il le surpasse de toute la tête. — Cet arbre surpassait en grosseur les plus vieux chênes.
  2. (Figuré) être au-dessus de, surmonter en quelque chose ; il se dit en bien et en mal.
    • Il les surpasse tous en science.
    • Surpasser tous les autres en richesse, en vertu.
    • Il surpasse ses camarades dans tous les sports.
    • Il le surpasse en méchanceté.
  3. Excéder les forces, l’intelligence, les ressources.
    • Cet effort surpasse mon courage.
    • Cette science surpasse mon esprit.
  4. (En particulier) Causer un étonnement qui confond les idées.
    • Cela me surpasse. — On dit plutôt aujourd’hui, cela me dépasse.
  5. Faire encore mieux qu’on ne fait à son ordinaire, ou qu’on n’a fait jusqu’à présent.
    • Cet acteur a joué tel rôle d’une manière admirable, il s’est surpassé lui-même, il s’est surpassé.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir sur- et passer

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier