suspension

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De suspendre.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suspension suspensions
\sys.pɑ̃.sjɔ̃\

suspension \sys.pɑ̃.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de suspendre ; état d’une chose suspendue.
    • La suspension d’un pendule. - Le point de suspension d’une balance.
  2. (En particulier) Figure artistique de la danse et du cirque.
    • Elle crée depuis des spectacles aériens et poétiques, qui explorent la suspension dans des mouvements lents, à la fois légers et puissants. — ("Chloé Moglia : Une femme en suspension", Le Monde, 2015 → lire en ligne)
  3. (Physique) État de particules qui sont mêlées à un fluide sans être dissoutes par lui.
    • L’objectif majeur de cette étude était d’identifier l’influence de différents facteurs dynamiques sur la distribution spatiale des matières en suspension dans une région côtière macrotidale et fortement influencée par les apports fluviaux. — (Journal de recherche océanographique, volume 30, 2005, page 49)
    • Une partie des sédiments amazoniens repris par le courant des Guyanes s’accumule en crème de vase plus ou moins fluide et forme des bancs larges de 10 à 20 km qui se déplacent le long de la côte ; le reste est surtout en suspension. — (Marc Léopold, Guide des poissons de mer de Guyane, 2004, page 9)
  4. (Physique) Mélange de particules dans un fluide de cette nature.
    • La barbotine est une suspension d’alumine dans de l’eau.
    • Un coup de poussière est l’explosion d’une suspension d’alumine dans l’air.
  5. (Pharmacie) Forme galénique dans laquelle le principe actif non soluble mis en suspension (au sens physique du terme).
    • L’Amoxicilline pédiatrique est sous forme de suspension buvable aromatisée.
  6. Appareil suspendu au plafond, qui supporte une lampe, des lampes.
    • — Puisque nous ne travaillons pas, vous pourriez baisser la lampe. Il est inutile de faire un aussi fort éclairage…
      Sur la pointe des pieds, elle se hausse vers la suspension et tourne la clef de bronze. Le pétrole exhale aussitôt, en protestation, une odeur âcre.
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 20-21.)
    • Anne s’était levée ; elle alluma la lampe de la suspension. Lentement, lentement, les divers personnages qui composaient cette scène sortirent de l’ombre. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 177)
    • Sur la table, que la lampe de la suspension illuminait à toute mèche, les pièces démontées du fusil de mon père s’étalaient autour d’une soucoupe pleine d’huile. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, pages 195-196)
    • D'abord, et surtout, c'était la salle à manger, avec en son milieu une longue table de chêne blond éclairée par une suspension de cuivre habillé d'un abat-jour en porcelaine surmonté d'une grosse boule colorée que l'on appelait « le monte-baisse ». — (Claude Brahic, Emma, la fille des Cévennes, TDO Éditions, 2017, chapitre 4-1)
  7. (Mécanique) Ensemble des organes qui servent, sur un véhicule (voiture, camion, moto, bicyclette, etc.) à amortir les chocs et à améliorer la tenue de route.
    • Des cales assuraient leur stabilité et une couche de déchet de balata complétait la suspension. — (Georges Arnaud, Le Salaire de la Peur, 1950)
  8. (Figuré) Surséance, cessation momentanée.
    • La suspension de l’exécution d’un jugement. - Suspension de poursuites. - La suspension des paiements.
  9. Action d’interdire pour un temps à un fonctionnaire public l’exercice de ses fonctions.
    • Il a été prononcé contre cet avoué une suspension de trois mois.
  10. (Grammaire) Sens interrompu brusquement et qui n’est pas achevé.
    • La suspension, dans l’écriture, dans l’impression, se marque par une suite de points.
  11. (Mathématiques) Construction topologique définie par écrasement des extrémités d'un cylindre.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   suspension figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin suspendere.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suspension
\səˈspɛn.ʃən\
suspensions
\səˈspɛn.ʃənz\

suspension \səˈspɛn.ʃən\

  1. Suspension.

HolonymesModifier

(Automobile)

HyponymesModifier


PrononciationModifier

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier suspension suspensionen
Pluriel suspensioner suspensionerna

suspension \Prononciation ?\ commun

  1. Suspension, cessation momentanée.
  2. (Physique) Suspension.
  3. (Mathématiques) Suspension.

DérivésModifier