FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

cf. 1863 le « calosome sycophante » (Reider, MlleVallantin, p. 164). Empr. au lat. d'époque impériale sycophanta, du gr. σ υ κ ο φ α ́ ν τ η ς « dénonciateur de ceux qui exportent des figues par contrebande ou de ceux qui volent les figues des figuiers consacrés » (τ ο ̀ σ υ ̃ κ ο ν « la figue »)», d'où le sens de dénonciateur, calomniateur, flatteur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sycophant sycophants
\Prononciation ?\

sycophant \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de sycophante : personne usant de la flatterie pour gagner les faveurs de personnes d'influence.
    • Citant le mot devenu maxime, 'il n’a vu dans les lettres que les facultés qu’elles offraient d’en sortir' (p.212), Brunetière trouve comme conséquence nécessaire que l’auteur ne peut être qu'un sycophant dérisoire,un brodeur de vers rampant. — (James Maurice Kaplan, La neuvaine de Cythère, 1973)
    • Leur principale critique était que la liberté d'expression n'existait pas. Comme en Guinée, le parti unique, The Convention People's Party, faisait des ravages. Y adhéraient des sycophants et des arrivistes. Je refusais de donner foi à ces propos. — (Maryse Condé, La vie sans fards, J.-C. Lattès, 2012)

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sycophant
\ˈsɪkəfænt\
ou \ˈsɪ.kə.fənt\
sycophants
\ˈsɪkəfænts\
ou \ˈsɪ.kə.fənts\

sycophant \ˈsɪ.kə.fænt\ ou \ˈsɪ.kə.fənt\

  1. Flagorneur.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier