sylvestre

Voir aussi : Sylvestre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1836) Du latin silvestris, sylvestris (« de forêt, boisé »), du nom silva, sylva (« forêt »). (1265) silvestre, au sens d’« animal sauvage ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sylvestre sylvestres
\sil.vɛstʁ\

sylvestre \sil.vɛstʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui vit, croît dans la forêt.
    • Les animaux sylvestres sont difficiles à observer directement.
    • Pin, menthe sylvestre.
  2. (Par extension) (Littéraire) Se dit d’une personne qui vit dans la forêt.
    • Plusieurs fois encore j’aperçus ces enfants sylvestres.
  3. Relatif à la forêt.
    • L’humidité sylvestre est plus élevée que celle des prairies.
    • Le Jura a d’importantes ressources sylvestres.
    • Ma solitude sylvestre dura plusieurs étés.
    • Harry Dickson, mis en verve par un large gobelet de vin pétillant, obtint un succès étourdissant, en comparant le menu vespéral et sylvestre avec celui du château. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Châtiment des Foyle, 1934)
    • Les formations sylvestres, qui occupent près de 4 milliards d’hectares, se déploient sur 30 % de la superficie des terres émergées. Les images qui viennent à l’esprit à leur évocation sont habituellement celles de luxuriantes forêts tropicales, de rustiques forêts boréales ou de plus sages bois tempérés. — (Pierre Le Hir, La planète est plus « verte » qu’on ne le pensait sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 11 mai 2017, consulté le 12 mai 2017)
  4. Couvert de bois, de forêts, en parlant d’un lieu.
    • Ce pays est rempli d’immenses étendues sylvestres.

SynonymesModifier

Être vivant dans la forêt (1) :
Personne vivant dans la forêt (2) :
Relatif à la forêt (3) :
Couvert de forêt (4) :

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier