symbolisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1635)[1] Dérivé de symbole avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
symbolisme symbolismes
\sɛ̃.bɔ.lism\

symbolisme \sɛ̃.bɔ.lism\ masculin

  1. Figuration par des symboles, interprétation par les symboles.
    • Son interprétation rationnelle du symbolisme scripturaire s'exerce sans critérium ni règles fixes d'herméneutique pour distinguer ce qui, dans l'Écriture, doit être pris au sens littéral ou au figuré. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Le principe du rite est, en effet, que les hommes doivent se gorger de cette liqueur pour que la terre, par l’effet sympathique de ce symbolisme, soit imbibée de pluie bienfaisante. — (Jean Cazeneuve, Les hasards d'une vie : des primitifs aux téléspectateurs, Éditions Buchet/Chastel, 1989, chap. 9)
  2. (Art) Mouvement poétique de la fin du dix-neuvième siècle, en réaction contre l’école parnassienne et contre l’école naturaliste.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier