Étymologie

modifier
Dérivé de syntaxe avec le suffixe -ique.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
syntaxique syntaxiques
\sɛ̃.tak.sik\

syntaxique \sɛ̃.tak.sik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la syntaxe.
    • L’équipe du journal Charlie-Hebdo, qui marquera beaucoup plus que Berthes ou Foucault la culture française, pratique au contraire joyeusement la désintégration syntaxique de la langue. Mais il est frappant de constater que leur manque de respect pour les règles de l’école communale n’entame pas la clarté du texte. Au contraire, l’équipe du Collège de France respecte formellement la langue pour mieux détruire le sens. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 130)
    • On verra en particulier que « -aille » est indifférent à la catégorie syntaxique de sa lexie de base et qu’il hérite de cette catégorie […] — (Marc Plénat, Poissonnaille, poiscail (et poiscaille). Forme et sens des dérivés en -aille, 1999)
    • Un ordre des mots, une tournure syntaxique particuliers sont parfois sentis comme caractéristiques d’une langue donnée. — (Patrick Bacry, Les figures de style et autres procédés stylistiques, 2014)
    • Maîtriser les tournures syntaxiques et les marqueurs discursifs a plus d’impact dans un concours oral que de contrôler sa prononciation. Sans compter que cela a un coût cognitif exorbitant. — (Maria Candea, propos recueillis par Marie-Ève Lacasse, «Amandjine mange à la cantchine» : l’affrication, nouveau tchic de langage des ados, dans Libération n° 13229 du 12 janvier 2024, p. 19)


Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier