Voir aussi : Syphilis

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin syphilis.

Nom commun Modifier

syphilis \si.fi.lis\ féminin singulier et pluriel identiques

  1. (Nosologie) Maladie vénérienne, autrefois mortelle, due à une infection par le tréponème pâle (Treponema pallidum).
    • J’ai établi […] que ce n’est pas prouver la non existence du virus vénérien que de prétendre, de démontrer même que la syphilis ne vient pas du Nouveau-Monde, qu’elle n’a pas été apportée d’Italie, qu’on la connaissait à Paris avant 1494. — (M. Richond des Brus, De la non existence du virus vénérien, dans Journal général de médecine, de chirurgie et de pharmacie, t. 95, 34e de la nouvelle série, 1826, p. 120)
    • — Mais, mon cher ami, tu ne connais pas l’hôpital Broca. J’ai vu tout cela et je te dis qu’à l’hôpital Broca l’on voit des filles. Elles sont bien malades, elles ont la syphilis. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 119)
    • Elle avait la syphilis. En ce temps-là elle eut beaucoup de mal dans la bouche et je pense que tous ses baisers avaient la syphilis. Il y eut bien des oiseaux pris. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 143)
    • La syphilis, une infection bactérienne transmissible sexuellement, était rare au Canada il y a cinq ans. Or, les taux d’infection sont en hausse, ce qui indique que les personnes ne se protègent pas de façon systématique lors de relations sexuelles. — (La syphilis, Site Santé Canada, février 2004)
    • Jusqu’à un passé récent, la théorie dominante à propos de l’origine de la syphilis en Europe était la théorie américaine, qui énonçait que la maladie vénérienne épidémique ramenée en Europe par les marins de Christophe Colomb, en 1493, était la syphilis vénérienne : […] On faisait peu de cas de ceux qui objectaient que des traces de lésions osseuses de syphilis se rencontraient en Europe sur des squelettes datés d’avant la découverte de l’Amérique. — (L. J. André, Du nouveau dans l’histoire du Tréponème et de l’Homme)
    • Hallopeau présenta devant l’Académie de médecine l’observation d’un homme de 35 ans atteint d’une syphilis secondaire d'abord traitée par le mercure puis par le salvarsan du fait d’une récidive. Après deux injections, le malade mourait. — (Gérard Tilles, Dermatologie des XIXe et XXe siècles : Mutations et controverses, Springer, 2011, p. 195)
    • Hahnemann rattachait la luèse aux effets de la syphilis. — (Dominique-Jean Sayous, L’homéopathie : Tous les remèdes pour guérir en douceur les maux du quotidien, Éditions Eyrolles, 2014, p. 21)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin syphilis.

Nom commun Modifier

syphilis \Prononciation ?\

  1. (Nosologie) (Indénombrable) Syphilis.

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Le thésaurus maladie en anglais  
  • syphilis sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

LatinModifier

ÉtymologieModifier

(1530) Adjectif hellénisant formé par Girolamo Fracastoro sur Sipylus, un berger mentionné chez Ovide, et qu’il travestit en Syphilus pour « faire américain » : dans son poème, Fracastoro célèbre la découverte du remède tiré du gaïac : le jeune berger Syphilus entraîne le peuple à la révolte contre le dieu Soleil. Apollon se venge en le frappant, lui et tout son peuple d'un mal redoutable. La nymphe America leur en donne le remède (la teinture de gaïac).
Fracastoro a puisé chez Ovide le nom de son berger et le thème de la vengeance d’Apollon : Sipylus est, chez Ovide, le nom du fils aîné de Niobé, né près du mont Sipylus en Lydie. Syphilis est le titre du poème et le nom de la maladie même, formé par analogie, avec Aeneis, Thebais, (« Énéide, Thébaïde ») etc. pour désigner le « poème de Syphilus ».

Adjectif Modifier

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif syphilis syphilis syphilis syphilidēs syphilidēs syphilidia
Vocatif syphilis syphilis syphilis syphilidēs syphilidēs syphilidia
Accusatif syphilidem syphilidem syphilis syphilidēs syphilidēs syphilidia
Génitif syphilidis syphilidis syphilidis syphilidium syphilidium syphilidium
Datif syphilidī syphilidī syphilidī syphilidibus syphilidibus syphilidibus
Ablatif syphilidī syphilidī syphilidī syphilidibus syphilidibus syphilidibus

syphilis \sy.pʰi.lis\

  1. De Syphile.
    • Syphilidis seu morbi gallici libri tres.
      La Syphilide [le poème sur Syphilus] ou la maladie française en trois livres.