FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Syriacus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
syriaque syriaques
\si.ʁjak\

syriaque \si.ʁjak\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la langue que parlaient les anciens peuples de la Syrie.
    • Il fabriqua, en 1621, des poinçons pour former des caractères hébreux, chaldaïques, syriaques, arabes, grecs et allemands, et pour les lettres fleuries, les notes de musique, les vignettes et les fleurons, et rendit public, durant cette année, un cahier d'épreuves de ces caractères, qu'il avait gravés. — (« JANNON (Jean) », dans Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, par Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Paris, 1830, vol. 2, p. 56)
    • … Sakya-Pandita, leur communiqua en même temps l'alphabet syriaque, qu'il avait emprunté aux Turcs Oigours, et que ceux-ci avaient reçu des nestoriens. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • J’avais, à ce moment, une force d’assimilation extraordinaire. Je suçai tout ce que j’entendais dire à mon maître. Ses livres étaient à ma disposition, et il avait une bibliothèque très complète. Les jours de promenade à Issy, il m’emmenait sur les hauteurs de la Solitude, et là il m’apprenait le syriaque. Nous expliquions ensemble le Nouveau Testament syriaque de Gutbier. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 165.)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

syriaque \si.ʁjak\ masculin singulier

  1. (Au singulier) Araméen, langue que parlaient les anciens peuples de la Syrie.
    • « Avez-vous remarqué » lance-t-elle d'un coup, « l'inscription sur le fronton de la mairie ? » Difficile de la manquer quand on arrive, le grand panneau étant décliné en trois langues : en turc, en kurde et en syriaque – une langue araméenne possédant son propre alphabet. — (Sébastien De Courtois, Februniye Akyol, 26 ans, seule maire chrétienne de Turquie, Le Point, pages 48-50 N° 2217, 5 mars 2015)
  2. (Par extension) Personne qui parle cette langue.
    • « L'alliance avec des Kurdes reste un débat vif dans la diaspora », explique Naher Arslan, un responsable de la communauté des syriaques de Belgique. — (Sébastien De Courtois, Februniye Akyol, 26 ans, seule maire chrétienne de Turquie, Le Point, pages 48-50 N° 2217, 5 mars 2015)

NotesModifier

Le code de cette langue (syriaque) dans le Wiktionnaire est syr.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier