tégument

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Du latin tegumentum (« enveloppement, couverture »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tégument téguments
\te.gy.mɑ̃\
 
Une larve à tégument (1) blanc.
 
Trois types de téguments (2).

tégument \te.ɡy.mɑ̃\ masculin

  1. (Biologie) Tissu organique qui recouvre le corps des animaux.
    • Que l'on considère l'homme, les animaux quadrupèdes, les oiseaux, les cétacées, les poissons, les amphibies, les reptiles; quelle prodigieuse variété dans la figure, dans la proportion de leur corps, dans le nombre et dans la position de leurs membres, dans la substance de leur chair, de leurs os, de leurs téguments ! — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Discours sur la nature des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 437.)
    • Mais ne pouvant penser à la fois à ce que j’étais et à ce que je serais, je pensais avec désespoir à tout ce tégument de caresses, de baisers, de sommeils amis, dont il faudrait bientôt me laisser dépouiller pour jamais. — (Marcel Proust, Albertine disparue, 1925)
    • Cette larve peut vivre deux jours. Elle doit trouver une limnée (petit gastéropode aquatique) et pénétrer activement à travers son tégument. — (Samuel Boucher & Loïc Nouaille, Maladies des lapins: manuel pratique, France Agricole Éditions, 2002, page 27)
  2. (Botanique) Enveloppe de l’ovule ou de la graine.
    • C’est au niveau du tégument que se réalise une partie des échanges de matières et d’informations entre l’organisme et le milieu qui l’entoure. — (Définition de tégument sur aquaportail.com. Consulté le 26 juillet 2018)

SynonymesModifier

zoologie :

HyponymesModifier

MéronymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • tégument sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier