tépidité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de tépide avec le suffixe -ité.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tépidité tépidités
\Prononciation ?\

tépidité \Prononciation ?\ féminin

  1. (Rare) Tiédeur.
    • Revenu de la Trappe à Paris, il vécut dans un état d’anémie spirituelle, affreux. L’âme gardait la chambre, se levait à peine, traînait sur une chaise longue, somnolait dans la tépidité d’une langueur que berçait encore le ronronnement de prières. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Elle n'aime point les tièdes, « les amoureuses de leur tépidité », mais elle redoute plus encore les mortifications exagérées « qui surchargent et bandent l'esprit et accablent le corps ». — (Emmanuel Du Jeu, Le témoignage de Jeanne de Chantal, page 133, Éditions Pierre Téqui, 2001)

TraductionsModifier

RéférencesModifier