tétrapode

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle – XXe siècle) Issu du grec ancien τετραποδη (« quatre pattes »), composé du préfixe tétra- et du suffixe -pode.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tétrapode tétrapodes
\te.tʁa.pɔd\

tétrapode \te.tʁa.pɔd\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui a quatre pattes, quadrupède.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tétrapode tétrapodes
\te.tʁa.pɔd\

tétrapode \te.tʁa.pɔd\ masculin

  1. Animal qui a quatre pattes, quadrupède.
  2. Vertébré (terrestre, aérien ou marin) dont le squelette comporte deux paires de membres (y compris vestigiaux) munis de doigts, apparents ou atrophiés, témoignant dans l’évolution d’une adaptation primitive à la marche, tels que les amphibiens, les reptiles (dont les serpents), les mammifères et les oiseaux.
    • Aux côtés des nombreux restes de poissons littoraux, les tétrapodes sont représentés par des chéloniens, crocodiliens, ophidiens, plésiosaures, ptérosaures et dinosaures. — (Romain Vullo, Didier Néraudeau, Ronan Allain et Henri Cappetta, « Un nouveau gisement à microrestes de vertébrés continentaux et littoraux dans le Cénomanien inférieur de Fouras (Charente-Maritime, Sud-Ouest de la France) », dans Palevol, volume 4, n° 1-2, janvier-février 2005, résumé)
  3. Élément de brise-lames, bloc de béton armé fait de quatre cônes tronqués assemblés par leurs bases.
    • Catastrophe que tente de conjurer une armée de Chinois préposés à l’endiguement du delta par des tétrapodes de béton censés suppléer les 150 millions de tonnes de limon annuellement perdues. — (Jean-Marie Pelt, Le tour du monde d’un écologiste, 1990, page 350)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier