tôle ondulée

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de tôle et de ondulé.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
tôle ondulée tôles ondulées
\to.l‿ɔ̃.dy\

tôle ondulée \to.l‿ɔ̃.dy.le\ féminin

 
Une toiture recouverte de tole ondulée en mauvais état. (sens 1)
 
Tole ondulée sur la route provinciale 27. (sens 2)
  1. Sorte de plaque mince de métal, galvanisée ou peinte, dont la rigidité est assurée par ses plis arrondis.
    • Pourquoi construire d’inconfortables maisons en planches et en tôle ondulée quand le feuillage des cocotiers peut vous fournir des abris toujours frais ? — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il s’affirmait qu’il avait construit des routes, transformé un pays, arraché aux paillotes des champs les milliers de paysans nichés dans des huttes de tôle ondulée autour de ses usines, […]. — (André Malraux, La condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 213)
    • L’uniformité des blocs était fréquemment rompue par la présence de matériaux divers, poutres, plaques de tôle ondulée, briques, épars entre les murs. — (Raymond Jean, La Ligne 12, 1973, page 59)
  2. (Par analogie) Aspect déformé en vagues transversales au sens de circulation que l'on peut voir sur des routes en terre ou en autres matériaux peu stables.
    • La tôle ondulée consiste en une organisation des matériaux libres de la chaussée en bandes perpendiculaires à l'axe de la route, qui affectent toute la largeur de la plateforme, et même ses parties les moins circulées. — (Gérard Mellier , La route en terre, éd. Eyrolles, 1968)
    • En cas de tôle ondulée, il faut aller soit lentement, soit très vite, [...]. — (Alexandra Retti , Bolivie, éd. Société des écrivains, 2006)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   tôle ondulée figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : maison.

TraductionsModifier

PrononciationModifier