Voir aussi : Tanche

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Du gaulois attesté en latin tinca.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tanche tanches
\tɑ̃ʃ\

tanche \tɑ̃ʃ\ féminin

 
Une tanche. (1)
 
Dessin d’une tanche. (1)
  1. (Ichtyologie) Espèce de poisson osseux d’eau douce d’Eurasie de la famille de la carpe, dont les écailles sont petites et la peau noirâtre et gluante.
    • Les poissons qu'on trouve dans la Charente sont la tanche, la truite, l’anguille, la plie, le barbeau, le chabot, l’âton, le dard, la brème, le goujon, l’ablette et l’écrevisse. Ceux qui remontent de la mer sont la lamproie, le meuil, qui s'arrêtent le plus ordinairement à Jarnac; la gathe, et rarement l’alose. — (J.-P. Quénot, Statistique du département de la Charente, Paris : chez Deterville & Angoulème : chez Trémeau & Cie & chez J. Broquisse, 1818, page 6)
    • les tanches, sombres et magnifiques, pareilles à du cuivre rouge taché de vert-de-gris. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Je conseillais hardiment le père Boivin, près de la place Clichy, pour cette unique raison qu’une tanche à la casserole, arrosée d’un véritable Anjou, n’est pas une chose absolument dégoûtante. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, page 340)
    • Parlant de Montfort un moment, elle le compare à une tanche aux gros yeux à fleur de tête, et imite le poisson lorsqu’il vient contre la vitre de l'aquarium. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 291)
    • C’était une énorme tanche aux écailles vieil or et aux nageoires noires. Reposant sur l’herbe, elle secouait doucement sa grosse queue. — (Constantin Paoutovski, La Tanche d’or, traduction d’Alain Cappon, L’Aube, 2012)
  2. (Argot) Idiot[1].
    • Ah nan mais j’vous jure hein, des tanches pareilles, on devrait les mettre sous verre ! — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre I, Basidiomycètes)[2]
    • "Il n’est pas charismatique", dit Michel Sardou du chef de l’Etat, avant de tacler Emmanuel Macron encore plus sévèrement en le traitant de tanche (un terme qui désigne un poisson, mais aussi un zozo en argot). "C’est un très mauvais acteur, il est froid, il est plat, c’est une tanche." — (Anne-Laure Deparis, Emmanuel Macron méchamment taclé par Michel Sardou : "C’est une tanche" sur Programme TV, Prisma Média. Mis en ligne le 19 octobre 2019)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

SynonymesModifier

Idiot (2) :

HyperonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • tanche sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier