FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tannerie tanneries
\tan.ʁi\

tannerie \tan.ʁi\ féminin

  1. (Technique) Endroit où l’on tanne les peaux principalement de bovins ou d’équidés.
    • Établir une tannerie.
    • Il y avait jadis plusieurs tanneries dans ce faubourg.
    • À la vérité, Plassans est loin d’être un centre de commerce ; on y trafique juste assez pour se débarrasser des productions du pays, les huiles, les vins, les amandes. Quant à l’industrie, elle n’y est guère représentée que par trois ou quatre tanneries qui empestent une des rues du vieux quartier, des manufactures de chapeaux de feutre et une fabrique de savon reléguée dans un coin du faubourg. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. II ; réédition 1879, page 46)
    • Au fond du Breuil est la tannerie avec ses pains de tourbe, ses peaux qui sèchent, son odeur aigre.
      Je l’adore, cette odeur montante, moutardeuse, verte — si l’on peut dire verte, — comme les cuirs qui faisandent dans l’humidité ou qui font sécher leur sueur au soleil.
      Du plus loin que j’arrivais dans la ville du Puy, quand j’y revins plus tard, je devinais et je sentais la tannerie du Breuil. — Chaque fois qu’une de ces fabriques s’est trouvée sur mon chemin, à deux lieues à la ronde, je l’ai flairée, et j’ai tourné de ce côté mon nez reconnaissant…
      — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Après avoir longuement sondé le marché potentiel de cette activité qui avait disparu en France, elle est allée se former en Finlande ou la tannerie de peaux de poissons est une tradition.— (Nicolas CÉSAR– Un atelier familial fait revivre la tannerie de peaux de poissons - Journal La Croix, 29 août 2014, page 10)

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

  • mégisserie (pour les peaux d’ovins et peaux de chèvres)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier