Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du participe passé de taper.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin tapé
\ta.pe\

tapés
\ta.pe\
Féminin tapée
\ta.pe\
tapées
\ta.pe\

tapé \ta.pe\

  1. (Vieilli) Se dit particulièrement de certains fruits aplatis et séchés au four.
    • Des épiceries où s’entassaient, séparés par des cloisons de verre, des amas de pommes tapées, aux pelures froncées et couleur d’amadou. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Des poires tapées.
  2. (Familier) Frappé, toqué, dingue.
    • — Va pour une fête, mes enfants. — Oui, mais quelque chose de tapé, de chenu, de drôlichon, insista Crapichette. — (Eugène Chavette, La Chambre du crime, 1875)
  3. (Familier) Bien envoyé, réussi.
    • — Ça, c’est tapé ! déclara Rivet, allumé par la cadence. — (Guy de Maupassant , La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 47.)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tapé tapés
\ta.pe\

tapé \ta.pe\ masculin (pour une femme on dit : tapée)

  1. (Familier) Fou, toqué, dingue.
    • Dans les premiers rangs de balcon, une vieille tapée lui envoyait des baisers… — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. I, Série noire, Gallimard, 1956, p. 12)

TraductionsModifier

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe taper
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
tapé

tapé \ta.pe\

  1. Participe passé masculin singulier de taper.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier