Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Au XVIIe siècle, on disait d’une femme qui plaisait à un homme qu’elle lui donnait dans la vue ou qu'elle lui donnait dans les yeux. La définition qu'en donnait Antoine Oudin en 1640 était donner de l'amour ou donner du désir ( voir page 169 de Curiositez françoises pour supplément aux dictionnaires ). Ces expressions sont d'ailleurs utilisées par Corneille dans Médée en 1635, et Guez de Balzac dans une de ses lettres en 1626 (voir savour.eu ).
Le passage de donner à taper se serait effectué au milieu du XIXe siècle, donnant ainsi plus de force à l’expression [1].

Locution verbale Modifier

taper dans l’œil \ta.pe dɑ̃ l‿œj\ (se conjugue → voir la conjugaison de taper)

  1. (Familier) Plaire.
    • Tu m’as tapé dans l’œil quand j’ai vu les photos que les Gordon ont prises de toi et de ta sœur. Quand je t’ai vue, la nuit dernière, je me suis dit que je n’avais aucune chance, que je n’étais pas assez bien pour toi. — (Octavia E. Butler, Novice, traduit de l’anglais américain par Philippe Rouard, Au diable vauvert, 2008, page 239)
    • Une photo grâce à laquelle il a “matché” avec Cynthia, 25 ans, originaire elle aussi des Bouches-du-Rhône ; trop maquillée et les seins refaits, Cynthia, avec sa bouche en canard, a tapé dans l’œil de Loïc. — (Après 4 longues années de musculation intensive, il va enfin pouvoir séduire la cagole de ses rêves, le 15/02/2018, sur le site Le Gorafi (www.legorafi.fr))

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • [1] : linternaute.com