Français modifier

Étymologie modifier

Dérivé de taquin, avec le suffixe -er.

Verbe modifier

taquiner \ta.ki.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Contrarier ou chicaner pour des vétilles, par malin plaisir.
  2. Agacer gentiment quelqu’un par jeu.
  3. (Sens figuré) Irriter, tourmenter.
    • Il eut chaud, transpira ; sa mâle odeur taquinait les narines des personnes qui le regardaient, toutes rangées en rond, dans l’attitude de gens qui assistent à un baptême. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, réédition Le Livre de Poche, page 14)
    • Il se gratte le front qu’un prurit tenace ne cesse de taquiner, et où fleurissent des taches rougeâtres. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 257)
  4. (Pêche à la ligne) Inciter, leurrer, inviter le poisson.
    • Près de 210 000 adeptes taquineront les différentes espèces de poissons permises sous la croûte gelée au cours des prochains mois. — (Patrick Campeau, Les centres de pêche blanche, Le Journal de Montréal, 9 janvier 2021)
  5. Toucher de façon distraite.
    • Elle tape sur sa jupe et taquine un des nœuds jaunes, puis donne un petit coup sec sur la main de mon père :
      « Vilain jaloux ! »
      — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier