Ouvrir le menu principal

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Terme créé par Yann Gerven sur le modèle de targazh (« matou ») à partir de gast (« prostituée ») pour sa nouvelle Un tamm karn ’ba’r werenn parue en 1981 dans la revue littéraire Planedenn.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin targast
\ˈtar.ɡast\
targisti
\tar.ˈɡis.ti\
Féminin gast
\ˈɡast\
gisti
\ˈɡis.ti\

targast masculin \ˈtar.ɡast\

  1. Prostitué.
    • Alanin zo aze, dindan ul letern, é selaou kaoz kaer un targast yaouank hag a zo é fougeal evel ma ra an holl dargisti. — (Yann Gerven, Placʼhedigoù o ler rous, Éditions Al Liamm, 1995, p. 188-189)
      Alanin est là, sous une lanterne, qui écoute les belles paroles d’un jeune prostitué en train de se vanter comme font tous les prostitués.