FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

de tarlais, retranscrit à l'écrit au son selon un autre accent que celui avec lequel il est prononcé. Dans certains accents québécois, le [ɛ] final est abaissé à [a] (ou [æ]) là où le "a" final (sauf dans quelques mots très courts) y est prononcé [ɔ]. "tarla" ne se prononce jamais avec ce [ɔ] final. Comparer avec la vieille pron. populaire de épais [epa] ou [epæ] au lieu de [epɛ] (mais pas de graphie "épa" répandue, parce que les gens avaient déjà appris la graphie "épais").

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tarla tarlas
\taʁ.la\

tarla \taʁ.la\ masculin

  1. (Québec) (Familier) Personne étourdie, qui ne pense pas avant de parler, imbécile, incapable ou incompétente.
    • — Restez cachés, osties de tarlas ! Vous voyez pas qu’ils vous massacrent comme des canards ! — (Patrick Senécal, Aliss)
    • Au lieu de faire passer l’étudiant studieux qui écoute les règles et fait régulièrement ses devoirs, on récompense le grand tarla qui est assis en arrière de la classe et qui fait chier tout le monde avec ses jokes plates. — (Richard Martineau, La victoire des coucous, Le Journal de Québec, 14 octobre 2021)
    • Tu respectais les consignes. Tu étais studieux à l’école. Tu te tenais loin des situations de trouble. Un tarla t’a ravi ton destin. — (Frantz Benjamin, Lettre à Thomas, Le Journal de Montréal, 19 novembre 2021)

VariantesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier