Voir aussi : Taube

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir Taube

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
taube taubes
\Prononciation ?\
 
Un Taube.

taube masculin

  1. Avion autrichien monoplan à ailes et queue de pigeon employé dès 1912 à des fins militaires.
    • […]: deux taubes, qui voulaient survoler nos lignes, sont pris en chasse par un de nos avions. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 203)
    • Le canon tonne…, on s’en moque… Un taube se montre, bombardé par nous…, il se rapproche… Un coup de corne, les soldats abandonnent leur partie de […] — (Ernest Gay, Paris héroïque - la grande guerre…, Paris, Lavauzelle, 1920, p. 241)
    • À propos de bombes, M. Herrick, ambassadeur des États-Unis à Paris au début de la guerre actuelle, échappa miraculeusement à la bombe d’un taube […] — (Revue internationale de l’enseignement, Société de l’enseignement supérieur, 1940, p. 96)
    • Le canon commence à tonner. Trois ballons captifs dirigent le tir. Au moment d’arriver, un taube laisse tomber sur la ville une bombe qui tue une femme et blesse quelques autres personnes. — (Robert Soupault, Vie d’Alexis Carrel, 1972, p. 113)
    • L’ennui, c’est que mes grands-parents qui habitaient un cinquième, près du Lion de Belfort, prenaient les taubes au sérieux ; ils se précipitaient à la cave et le lendemain matin, nous devions aller nous assurer qu’ils étaient sains et saufs. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, Folio, Gallimard, 2015, p. 84)

SynonymesModifier

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier