tchoukball

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 1970) Composé de l’onomatopée tchouk et de ball (ballon). L’inventeur de ce sport, le médecin suisse Hermann Brandt, a publié en 1971 : Étude critique scientifique des sports d'équipe - Le Tchoukball, le sport de demain.

Nom commun Modifier

 
Un match de tchoukball en Suisse.
 
Le trampoline qui sert de cible au tchoukball.

tchoukball \tʃuk.bol\ masculin au singulier uniquement

  1. (Sport) Sport de ballon rappelant le handball, mais excluant tout contact et même toute obstruction.
    • Le tchoukball puise beaucoup dans le handball, avec un peu de volleyball et même une petite touche de ballon-chasseur. — (Frédérick Duchesneau, Le tchoukball : bonds et rebonds, lapresse.ca, 22 mars 2021)
    • Et chose peu commune dans les sports traditionnels, ici on ne gêne pas le joueur adverse. Si c’est une question de fairplay, c’est surtout l’essence même du tchoukball. En effet, c’est avant tout pour limiter les contacts et les chocs violents entre athlètes qu’un docteur suisse a inventé ce sport dans les années 60. — (Laurette Duranel, Qu’est-ce que le Tchoukball ? Ce sport bondissant qui gagne les gymnases français, actu.fr, 21 août 2021)
    • « Tchouk, c’est le bruit que fait le ballon quand il rebondit sur le trampoline » explique Valentin Bienvenu-Rouillon, jeune joueur de tchoukball à Melle. — (Melle. Un tournoi de tchoukball ce week-end, ouest-france.fr, 22 octobre 2021)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier