FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adjectivale Modifier

Singulier Pluriel
Masculin tel quel
\tɛl kɛl\

tels quels
\tɛl kɛl\
Féminin telle quelle
\tɛl kɛl\
telles quelles
\tɛl kɛl\

tel quel \tɛl kɛl\

  1. Tel qu’il est, dans l’état où il se présente, avec son mélange de qualités et de défauts.
    • Le tout est mis dans un endroit ni trop chaud ni, surtout, trop froid, et laissé ainsi, tel quel, pendant un temps variable avec la nature de l’objet « moisissable » et la moisissure que l’on convoite. — (La Nature : revue des sciences, Dunod, 1923, page 553)
    • Une brune frénétique aux cheveux droits, en fichu jaune, venue telle quelle, en automobile, d'une place voisine. — (Colette, Naiss. jour, 1928, page 61)
    • La génération actuelle, en effet, ne se contente pas d'utiliser tels quels les procédés légués par les devanciers ; elle les perfectionne […]. — (Chanoine Kir, Le problème religieux à la portée de tout le monde, Paris : imp. des Orphelins d'Auteuil, 1923, rééd. 1950, page 19)
  2. (Familier) (Péjoratif) (Vieilli) Quelconque ; médiocre ; aussi mauvais que bon, et même plus mauvais que bon, de peu de valeur, de peu de considération.
    • Il y avait dans cette chambre un lit tel quel. — C’est une maison telle quelle. — Des gens tels quels.
    • La réputation telle quelle que lui ont faite ses livres.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier