Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1800) Du latin Tellus (« déesse Terre »). Son nom a été proposé par Martin Heinrich Klaproth qui a isolé cet élément en 1798. Comme cet élément a été découvert à la même période que le sélénium —dont le nom est dérivé du nom grec de la Lune— et que l’on rencontre ces deux éléments toujours ensemble, il a été décidé de le nommer d’après le nom de la Terre pour rappeler le fait que la Terre et la Lune sont inséparables.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tellure tellures
\tɛ.lyʁ\

tellure \tɛ.lyʁ\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Métal d’un blanc bleuâtre, très brillant, lamelleux et fragile. Son symbole chimique est Te et son numéro atomique 52 ; il appartient à la série des métalloïdes.
    • Le tellure a été découvert à la fin du dix-huitième siècle, dans les mines de Transylvanie.
    • Le tellure a deux degrés d’oxygénation connus, savoir : l’acide tellureux et l’acide tellurique. — (Jöns Jacob Berzelius, Traité de chimie, 1839)
    • Une estimation faite par l’IRSN conduisait à estimer les rejets à environ 10 % de ceux de Tchernobyl pour les radioéléments les plus volatils (les iodes, les césiums, les tellures). — ("Les critères de sécurité des centrales japonaises devront être réexaminés", lemonde.fr, 30 mars 2011)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • tellure sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de nom commun Modifier

tellure \Prononciation ?\

  1. Ablatif singulier de tellus.