Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de tempête avec le suffixe -er.

Verbe Modifier

tempêter \tɑ̃.pe.te\ ou \tɑ̃.pɛ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Informel) Faire un grand bruit par mécontentement.
    • L'épouse devient rouge et le poète devient pâle. Ils crient très fort. Le visage rouge devient pâle, la face pâle passe au rouge. Avec les mots, on en voit de toutes les couleurs. Mais le poète a beau tempêter, pour l'épouse, c'est décidé. C'est Thoricourt, Thoricourt, rien que Thoricourt. — (Amand Vereecke, La tête qui tourne, éd. André de Rache, 1969)
    • Dans le tumulte quelques chevaux effrayés sortent des rangs, d’autres se cabrent, un soldat est renversé et roule sous leurs sabots, tandis que les gradés crient et tempêtent. — (Stefan Zweig, trad. Alzir Hella (2002), La pitié dangereuse, Grasset, Paris, 1939, page 258)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier