tenir sa langue

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dans cette expression, le verbe tenir, en parlant de la langue (organe), est à prendre au sens d’immobiliser, d’empêcher de bouger.

Locution verbale Modifier

tenir sa langue \tə.niʁ sa lɑ̃ɡ\ (se conjugue → voir la conjugaison de tenir)

  1. Ne pas divulguer une information confidentielle, un secret.
    • Ellora n’est au courant de rien. — Haith, prévint-il sans même la regarder, restez en dehors de ça ! Et tenez votre langue ! — (Heather Grothaus, Le Conquérant : La Rose et l’armure, 2013)
    • Nos parents jouèrent la surprise avec brio en déballant leur cadeau, ce qui nous rendit heureux et fiers, au bord des larmes de bonheur... La réalité est que le couple qui tenait la succursale du Primistère, amusé et surpris de notre démarche, n'avait pu tenir sa langue. — (Alain René Poirier, Souvenirs mélangés d'un Parisien malgré lui, Paris : BoD/Books on Demand, 2017, p. 87)
  2. S’abstenir de faire des remarques déplacées.
    • Parfois je ne sais pas tenir ma langue. — (Lindsay Armstrong, Un si troublant patron, 2012)

SynonymesModifier

TraductionsModifier